Foire aux questions

Acceptez-vous un rendez-vous de dernière minute?


Malheureusement, je ne peux pas honorer un rendez-vous à moins d'un préavis minimum de 24h. Je suis élève pilote à temps partiel à l'extérieur de la ville et je vis à environ 35 km du centre-ville de Montréal. Donc, je ne peux pas accepter les demandes de dernière minute. Je ne peux pas réorganiser ma journée parce que vous ne voulez pas planifier la vôtre d'avance. Planifier son temps nous donne plus de liberté de choix d'horaire et de durée de rencontre! De plus, les demandes spontanées et impulsives de dernière minute demandant des choses comme "Êtes-vous disponible?" "Es-tu libre maintenant?" et des beautés comme "Salut" ... je ne répondrai même pas. Les messages vagues sans demande claire ou questions précises ne me permettent pas de donner suite non plus. Les échanges menant à rien sont aussi faciles à identifier. Comme on dit dans la langue de Shakespeare, Proper preperation prevents poor performance.




Avez-vous vraiment 42 ans?


Oui! Certainement! C'est vrai, je suis chanceuse, j'ai l'air plus jeune que mon âge. C'est parce que je prends soin de moi et que je suis petite. Alors, si vous aimez les petits formats, vous ne serez pas déçu avec moi! C'est le meilleur des deux mondes: jeune et jolie, mais mature avec de l'expérience de vie. :o)




Recevez-vous en incall?


Oui. j'ai un appartement que je partage avec trois autres super filles. Sur la rue Sherbrooke Ouest, près de la station de métro Place-des-Arts, dans le Quartier des spectacles et le stationnement sur rue est facile ($). L'édifice est à distance de marche des divertissements, des bars et restaurants. C'est un appartement d'une chambre sécuritaire, tranquille, facile d'accès, anonyme, agréable, avec un salon confortable, une table de cuisine pour les repas intimes et un balcon pour les happy-hours. Vous recevrez l'adresse exacte lors du courriel de reconfirmation. Les tarifs incall incluent le frais du incall. En second choix, si le premier n'est pas libre, j'ai aussi accès à un appartement loué à l'heure, sur la rue Wellington dans Griffintown. Un frais additionnel de 20$/heure s'applique.




Quelles sont vos limitations?


J'offre le service GFE. Par contre, je n'offre pas le greek ni le CIM. Je n'offre pas non plus rien qui correspond au style PSE, et je n'offre pas de services BDSM. Mon service est basé sur l'expérience, et non la performance. je mise sur la qualité du service rendu et sur la sur chimie d'une rencontre. Je tiens à l'authenticité et à une approche vraie. Par conséquent, bien que j'aime être à mon meilleur, je ne suis pas très portée sur tout ce qui a trait aux demandes ultra précises (limite fétichistes) d'habillement, d'accessoires, de maquillage ou de coiffure. Je serai toujours habillée simplement, avec classe, d'apparence naturelle et anonyme pour la discrétion. Si vous avez des préférences ou des restrictions, communiquez-les lors de votre demande, mais ne vous attendez pas à une garde-robe de mannequin ou une préparation de plateau de tournage. Ça ne me ressemble pas, je suis plutôt du type Girl Next Door. Me demander autre chose que ce que j'offre, c'est comme aller dans un steak house pour commender des sushis. Ce n'est pas impossible, mais ce ne sera pas votre meilleure expérience. Vous me choisissez pour la compabilité de mon service avec vos désirs, vous allez ailleurs pour trouver ce que je n'offre pas.




Fumez-vous?  Buvez-vous?  Êtes-vous 420 friendly?


Non, je ne suis pas fumeuse, et en fait, je préfère embrasser les non-fumeurs (j'ai le nez sensible). Mais bon, c'est votre décision, pas la mienne. Donc je respecte ça. Si vous fumez, nous allons simplement nous embrasser moins. Je bois avec modération, mes boissons préférées sont le vin rouge ou blanc, le champagne ou le prosecco. Mais je suis ouverte à tout, j'aime découvrir. Cela ne me dérange pas si vous buvez (avant ou pendant le rendez-vous), mais si vous êtes ivre, c'est un gros non. Les lois ont changé au Canada à propos des produits du cannabis. Pendant des années j'étais utilisatrice, j'ai maintenant arrêté, sauf lors d'événements particuliers. Ceci dit, je ne suis pas contre, je suis 420 friendly.




Qu'aimez-vous / que détestez-vous?


J'aime : La politesse, la courtoisie, l'humour, l'intelligence, la propreté de sa personne et la bonne hygiène, les gens organisés et fiables, la douceur, la passion, l'animalité, les fantasmes, la délicatesse, la séduction, les belles conversations, les massages, la bonne bouffe, le bon vin, les bulles, la musique, la photo, le voyage, les chiens, philosopher, Netflix, magasiner en ligne, les expériences culinaires, l'aventure et l'inconnu. Je déteste : Me faire lécher les oreilles, me faire embrasser partout dans le visage, un DFK trop intense ou brutal, me faire mordre les mamelons ou le clitoris (!), la brutalité, les no-show, les time wasters, les double-bookers, l'odeur et l'haleine de fumeur, plus qu'un doigt dans mon vagin, la pénétration anale, la pression de la performance, la trop longue et répétitive pénétration, les attentes irréalistes inspirées de la porn.




Pouvez-vous faire une exception?


Non.




Pouvez-vous venir chez moi?


Je sais que plusieurs companions l'offrent, moi je ne l'offre pas. La question de la sécurité est bien évidemment au centre de cette décision. S'isoler avec inconnu dans environnement que je ne contrôle pas n'est pas toujours sécuritaire. Mais ce n'est pas la seule raison. Lorsqu'il s'agit de vie privée et de la discrétion, rien n'équivaut à un hotel ou motel. Pas de voisins curieux, pas de risque de visite imprévue, pas de traces de ma présence chez vous,etc. C'est aussi mieux pour vous et votre famille que nous, companions, ne connaissions pas votre lieu de vie, qui pourrait dévoiler votre identité ou rendant vulnérable votre vie privée (photos, lettres qui trainent, objets de valeur, etc). De plus, je souffre parfois d'allergies alors j'essaie d'éviter de visiter les résidences ou la poussière, les poils d'animaux ou autres allergènes s'accumulent. Évidemment, avec la covid-19 c'est encore plus important de se rencontrer dans un lieu aseptisé. Pour ceux qui ne voudraient pas aller à l'hôtel ou au motel, j'offre l'accès à un appartement qui ne sert exclusivement qu'à ce type de rencontre. Propre, discret, facile d'accès et anonyme, vous en serez ravis!




Dois-je laisser du pourboire?


La question du pourboire est tout à fait subjective et personnelle. Mes tarifs sont planifiés en fonction de mes coûts d'opération, mes objectifs d'affaires, la qualité de mon service, mon branding et la clientèle que je vise. Il n'est pas donc pas nécessaire de me laisser du pourboire. Toutefois, celui-ci est très apprécié car c'est une belle surprise qui témoigne de votre niveau de satisfaction de notre rencontre! C'est donc avec grand plaisir et humilité que je l'accepte, mais jamais je ne m'y attends. Vous aurez le même service, pourboire ou non.




Peut-on prendre une douche ensemble?


Ah... la douche romantique à deux n'est-ce pas? Cette scène film imaginaire n'existe toutefois que dans votre imaginaire. Désolée! Il y a plein de raisons pourquoi ce n'est ni romantique, ni excitant pour moi, la douche à deux. Premièrement, vous oubliez que nous, les filles, on se maquille, on se coiffe, on a des activités après vous avoir vu. Se mouiller les cheveux et le visage en votre présence impose forcément un temps et du matériel de coiffure/maquillage après la douche. Moins romantique maintenant. Ensuite, dans une grande douche, large et vitrée, la buée sur les parois, la salle de bain bien chauffée... ah l'image hein! Mais ces douches ne sont pas monnaie courante dans les hotels/motels/incall. Plus souvent qu'autrement on se retrouve à deux dans un bain/douche en porcelaine rose, le rideau qui nous colle dessus, ou dans une douche moderne mais exigüe, ou il y en a toujours un qui a froid, celui qui n'est pas sous le pommeau. Finalement, en tant que travailleure autonome, je n'ai pas accès aux protections de la CNESST. Un accident de travail dans la douche serait non seulement tragique pour mes revenus, mais ce ne serait pas couvert. Et bonne chance pour l'expliquer à votre partenaire, si vous êtes le blessé. Une douche, c'est glissant, il y a peu d'option de maintien, les lois de Newton et du bon sens s'appliquent toujours. Les positions sont limitées, l'utilisation du condom sous l'eau, c'est vraiment bof question sécurité. Et je ne vous parle pas d'une fellation version noyade, les yeux plein d'eau (et non, c'est pas à cause de l'émotion du moment).